Nokia: ces suppressions de postes qui embarrassent Macron | Challenges

Lorsqu'il était ministre de l'économie, Emmanuel Macron avait permis la reprise d'Alcatel Lucent par Nokia. Deux ans plus tard, l'annonce par le groupe finlandais de la suppression de près de 600 emplois en France n'arrange pas ses affaires, la veille d'un mouvement social contre la réforme du code du travail. ...

Source : Challenges
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de Challenges