Confidentialité : les Five Eyes veulent glisser une oreille dans le chiffrement des données | MacGeneration

Les gouvernements du monde entier cherchent toujours un moyen de forcer les éditeurs logiciels à créer des portes dérobées dans leurs systèmes d’exploitation et applications de messagerie instantanée. Pour le groupe des « Five Eyes », qui comprend les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, la vie privée ne peut pas être « absolue ».

D’après une déclaration de principe partagée par le gouvernement australien, les cinq pays estiment qu’ils doivent avoir les moyens d’accéder à des informations d’ordre privé, quand la justice ou une autorité indépendante le demande.
Un principe comparé à celui qui permet à ces mêmes gouvernements de fouiller une voiture, une maison et les effets personnels d’un particulier. Les « Five Eyes » réitèrent toutefois leur engagement au...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration