DriverKit : Apple abandonne partiellement les kexts | MacGeneration

Qui veut la peau des extensions de noyau ? Apple, bien sûr. Parce qu’ils opèrent au plus près du noyau, ces « pilotes » sont aussi puissants que dangereux, parce qu’ils peuvent compromettre la sécurité ou la stabilité du système. D’abord bloqués, puis dépréciés, les bons vieux « kexts » vont laisser place à un nouveau système de pilotes exécutés dans l’espace utilisateur.
Avec DriverKit, les pilotes passent du « mode noyau » au « mode utilisateur », et ne pourront plus causer de kernel panic. DriverKit est conçu pour remplacer les extensions de noyau les plus communes, qui rentrent dans sept catégories identifiées par Apple :
virtualisation ;
appareils de contrôle des accès (lecteurs de cartes...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration