Google+ ferme ses portes en raison d’une faille étouffée par Google | MacGeneration

Entre 2015 et mars 2018, des développeurs malintentionnés ont pu accéder en toute discrétion aux profils des abonnés Google+ afin d’en siphonner les données. Le Wall Street Journal explique que ce sont les informations de centaines de milliers d’utilisateurs du réseau social (496 951 précisément...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration