La puce T2 bloque toute réparation réalisée sans l’aval d’Apple | MacGeneration

Les iMac Pro et les MacBook Pro de 2018 sont tous équipés d’une puce Apple T2 chargée de plusieurs éléments clés dans la sécurité des Mac (lire : iMac Pro : comment fonctionnent la puce T2 et Secure Boot). Cette puce ARM a un rôle central dans l’ordinateur, en particulier pour s’assurer lors du démarrage que la copie installée de macOS n’est pas une version piratée et malveillante.
La puce T2 d’un iMac Pro (image iFixit).

Pour s’assurer de l’intégrité de l’ordinateur, la puce T2 ne surveille pas seulement le logiciel, mais aussi le matériel. Et en cas de problème, elle peut empêcher le démarrage du Mac et le rendre inopérant, ce qui implique une procédure très stricte en cas de réparation. Comme le révèle Motherboard, cette procédure implique d’utiliser un logiciel interne, nommé AST2 System...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration