La puce T2 ne bloque pas (encore ?) une réparation réalisée sans l’aval d’Apple | MacGeneration

Un MacBook Pro 2018, dont un réparateur, non-agréé par Apple, aurait remplacé quelques-uns de ses éléments clefs, redémarre et fonctionne comme si de rien n'était, a confirmé iFixit

Un constat qui va à l'encontre d'une hypothèse formulée cette semaine, après la mise en lumière d'un document interne à Apple. Une notice à destination de ses réparateurs ainsi qu'aux centres de services agréés.

Pour résumer — tous les détails sont ici — lorsqu'un changement d'écran, de batterie, de carte-mère, de Touch Bar (qui contient le bouton Touch ID) est réalisé, un logiciel vérifie si les pièces sont bien conformes à celles prévues par Apple. C'est la puce T2, présente dans les iMac Pro et les MacBook Pro 2018 — qui devient au fil du temps un véritable chef d'orchestre ainsi...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration