Production d'iPhone : les conditions de travail encore dénoncées chez Foxconn | MacGeneration

À la veille de l'annonce de nouveaux iPhone, Apple et Foxconn ont reconnu avoir violé une loi sur les travailleurs temporaires en Chine. D'après une enquête de l'ONG China Labor Watch, les intérimaires et stagiaires ont représenté en août environ 50 % de la main d'œuvre du principal sous-traitant d'Apple. Or, la loi stipule que cette proportion ne doit pas dépasser 10 %.

Les enquêtes de China Labor Watch sont menées notamment par des membres infiltrés au sein de la main d'œuvre de Foxconn. Ici, des travailleurs se rendant à l'usine. Image China Labor Watch.

De nombreux étudiants ayant repris les cours, la part des employeurs temporaires est tombée à 30 % ces derniers jours, un chiffre qui reste toutefois largement au-dessus de la limite légale.

Après avoir conduit une enquête, Apple a...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration