San Bernardino : lorsque deux agents du FBI s'agaçaient de « l'hypocrisie » de Tim Cook | MacGeneration

Apple et le FBI semblent entretenir des relations qui passent par toutes les couleurs du spectre, que ce soit à un niveau public ou dans le secret des correspondances entre ses agents.

Début 2016, au moment où la Pomme refusait d’accéder à la demande du FBI à propos de l’iPhone de San Bernardino, deux agents du FBI exprimaient en privé tout le mal qu’ils pensaient de l’entreprise et de son patron.

Ces propos, de Peter Strzok, spécialisé dans le contre-espionnage et Lisa Page, une avocate de l’agence, ont été piochés par Business Insider au sein de milliers de SMS. Cette correspondance sert de base à une enquête sur un possible biais du FBI à l’encontre de Donald Trump (Peter Strzok avait conduit l’enquête sur l’utilisation par Hillary Clinton d’un serveur de mail privé et il avait failli rejoindre l’équipe du...

Source : MacGeneration
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de MacTrackr

5 derniers articles de MacGeneration